Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Répression, domination, violences coloniales : parler aujourd’hui de la (...)

Répression, domination, violences coloniales : parler aujourd’hui de la Guerre d’Algérie. Bibliothèque Goutte d’Or Paris, 24 mars 2022

dimanche 23 janvier 2022, par 4acg

Version imprimable de cet article Version imprimable

Répression, domination, violences coloniales : parler aujourd’hui de la Guerre d’Algérie. Table ronde Bibliothèque Goutte d’Or à Paris

Jeudi 24 mars 2022, de 19h30 à 21h30

A l’occasion de la commémoration des soixante ans des accords d’Evian, cette table ronde réunira des universitaires spécialistes de la Guerre d’Algérie pour nous éclairer sur un sujet encore brûlant aujourd’hui.
Nous commémorons cette année les accords d’Evian, qui mettaient fin à la Guerre d’Algérie et ouvraient à l’indépendance du pays. Soixante ans après, les enjeux mémoriels sont d’une intense actualité.
En effet, le contexte est celui rapport remis en janvier 2021 au Président de la République par Benjamin Stora : « Les questions mémorielles portant sur la colonisation et la Guerre d’Algérie », avec les vives réactions qu’il a suscitées. Et la situation actuelle est celle d’une société française parcourue par l’expression publique d’un racisme assumé et par des vagues de nostalgie pour la colonisation.
Il importe donc de parler des réalités d’hier encore brûlantes aujourd’hui, particulièrement dans ce quartier Barbès – Goutte d’Or, où la tradition d’accueil des immigrations est historique, aujourd’hui encore incarnée par la présence de nombreuses personnes de nationalité ou d’origine algérienne. La résistance contre l’oppression coloniale, la lutte pour l’indépendance, leur répression brutale par les forces de l’ordre ont durablement marqué le quartier et restent vivaces dans les mémoires.

Des intervenants de premier plan

Cette table ronde nous permettra de saisir la réalité coloniale caractérisée par les inégalités, la violence et le racisme et de comprendre par quels mécanismes les Algériens sont passés de la révolte contre cette oppression au désir politique de l’indépendance. La place des femmes dans cette lutte sera particulièrement éclairée. Nous aborderons aussi la répressions exercées par le pouvoir politique français, en Algérie comme à Paris à l’encontre des immigrés algériens.
Intervenants :
Emmanuel Blanchard, historien et politiste, chercheur au CESDIP (CNRS), maître de conférences au département de science politique de l’Université de Versailles-Saint-Quentin et à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. Ses principaux axes de recherche sont la sociologie et l’histoire de la police, la sociologie et l’histoire de l’immigration, l’histoire de la guerre d’indépendance algérienne, la formation des Etats coloniaux, le maintien de l’ordre en situation coloniale. Il a publié notamment : La Police parisienne et les Algériens, 1944-1962 (Nouveau Monde Édition, 2011) et Histoire des polices en France : des guerres de religion à nos jours, avec V. Denis, A. Houte, V. Milliot (Belin, 2020).
Christelle Taraud, historienne, membre du Centre d’histoire du XIXe siècle (Paris 1/Paris IV), spécialiste de l’histoire des femmes, du genre et des sexualités en contexte colonial, tout particulièrement au Maghreb. Elle a notamment publié : Amour interdit : prostitution, marginalité et colonialisme. Maghreb 1830-1962, (Payot, 2012) ; La Colonisation (Le Cavalier Bleu, 2008) ; Mauresques : femmes orientales dans la photographie coloniale, 1860-1910 (Albin Michel, 2003).
Sylvie Thénault, historienne, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la colonisation en Algérie et de la guerre d’indépendance algérienne. Ses recherches portent sur le droit et la répression, elle a publié notamment : Violence ordinaire dans l’Algérie coloniale : camps, internements, assignations à résidence (Odile Jacob, 2012) ; Algérie, des « événements » à la guerre : idées reçues sur la guerre d’indépendance algérienne (Le Cavalier Bleu, 2012) ; Histoire de la guerre d’indépendance algérienne (Flammarion, 2005) ; A paraître : Les Ratonnades d’Alger, 1956 : une histoire du racisme colonial (Le Seuil, février 2022).
Modératrice : Rachida El Azzouzi, journaliste à Mediapart

A l’issue de la séance sera proposée, une vente-dédicace du livre de Sylvie Thénault, Les Ratonnades d’Alger, 1956 : une histoire du racisme colonial (Le Seuil, 2022, 23 €) en partenariat avec la librairie La Régulière.

La Table ronde se déroulera dans la Bibliothèque Goutte d’Or 2-4 rue Fleury, 75018 Paris
entrée libre

https://www.unidivers.fr/event/repression-domination-violences-coloniales-parler-aujourdhui-de-la-guerre-dalgerie-table-ronde-bibliotheque-goutte-dor-paris-paris/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.